DEFI MARATHON 2012 REUSSI !!!

C'est avec une immense joie que j'écris aujourd'hui, pour vous annoncer que le Défi Marathons 2012 vient de se terminer dimanche 25 novembre à la Rochelle, par une superbe réussite.
Les chronomètres des marathons n'ont ainsi jamais cessé de baisser durant ce défi :
- Paris en avril : 4h24
- Le Mont st Michel en mai : 4h22
- Caen en juin : 4h15
- Lyon en octobre : 3h58
- La Rochelle en novembre : 3h56

Merci à tous mes partenaires, merci de m'avoir accordé leur confiance.
MERCI donc à :

- la MIF : http://www.mifassur.com/
- la Mutuelle Générale des Cheminots : http://www.mutuellemgc.fr
- Ariane Sud Entreprendre : http://arianesud.com/
- Restaurant Hindi Saveurs des Indes Nantes : http://www.hindi-restaurant.com/fr/fr_index.html
- Emotion Planet : http://www.ecotourisme-voyages-alternatifs.com/
- Sobhisport Nantes : http://www.sobhi-sport.com/

Le Défi marathons 2012 en quelques chiffres :
- 5 marathons
- soient plus de 211 kilomètres 
- temps total : 20h55'
-  3 000€ de dons issus des partenaires offert au peuple tibétain :
  --> 2250€ destinés à l'achat de portes pour les maisons des enfants du Tibetan Children's Village de Choglamsar au Ladakh, en Inde du Nord 

   --> 750€ destinés à l'agrandissement de la Zone de Paix au Tibetan Children's Village de Agling au Ladakh, en Inde du Nord.)
Tashi Delek à tous et à bientôt pour un nouveau Défi !

Dimanche 25 novembre 2012

De retour à la Rochelle ! Eh oui, mon dernier marathon couru avant de m’élancer sur mon Défi Marathons 2012 était celui de la Rochelle, en novembre 2011, où j’avais franchi la ligne d’arrivée après une belle course de 4h01.

 

Le 25 novembre 2012 est donc une date importante. Car elle correspond à mon cinquième et dernier marathon de mon Défi.

Après la déception de New-York, je vais donc affronter les 42km de cette somptueuse ville de Charente Maritime et de son public toujours plus nombreux.

Ce marathon aura aussi une mention particulière dans mon cœur car il se passera sous les yeux et encouragements de mon fils de 6 ans, Valentin.  

 

Après avoir déposé ma voiture au parking de l’Espace Encan (pratique car très bien situé par rapport aux lignes de départ) et salué mes ami(e)s marathoniens et marathoniennes de l’ASCHU de Nantes, j’ai rejoint le quai Maubec d’où était donné le départ pour les Seniors et les vétérans 1 Hommes et les handisports. Les féminines, vétérans V2, V3, V4 hommes et les DUO partant du quai Louis Prunier, devant l’Espace Encan.

 

Le départ donné à 9h permettait d’avoir une belle vue sur les Tours de la Rochelle.

Tous les participants, hommes et femmes se rejoignaient au kilomètre 3,300 sur le Boulevard Winston Churchill. Une vue sur la mer nous permettait de profiter de l’air iodé avant de revenir sur la ville.

La température clémente pour un mois de novembre (11°) ainsi qu’une météo sereine contrairement à la tempête de la veille, pouvait espérer de bon chrono pour tous les coureurs.

 

Mon premier semi se passa très bien. J’avais de bonnes sensations. Je le passais tranquillement en 1h55.

Le passage par le quai Valin à quatre reprises (le marathon est composé de deux boucles) est tout simplement magique car vous êtes soutenus par des centaines, des milliers de spectateurs au même titre que les premiers marathoniens. Ca vous donne une pêche et vous requinque pour la suite de la course.

J’allongeais alors légèrement la foulée jusqu’au 30me kilomètre où j’ai alors ressenti une fois de plus une grosse fatigue. Le « mur du marathonien» était encore bien présent.

Rejoignant Béatrice, amie du club ASCHU de Nantes, nous avons décidé de nous soutenir pour en terminer de ce marathon ; elle prise par une tendinite et moi par la fatigue.

Notre tandem a parfaitement fonctionné jusqu’au dernier ravitaillement. Une méchante pointe de côté survenue au 38ème kilomètre  m’empêchait de reprendre mon souffle.

Encouragé par Ginette (ASCHU de Nantes), j’ai repris alors ma foulée pour finir le dernier kilomètre en brandissant à bout de bras le drapeau tibétain, sous les applaudissements et encouragements du public présent.

A deux cents mètres de l’arrivée j’ai été rejoint par mon fils.

Nous avons alors franchi ensemble la ligne d’arrivée en 3h56 ‘. Moment unique et magique pour un papa.

Très beau marathon une fois de plus, avec toujours son coupe vent collector, sa médaille et sa cagette d’huîtres à l’arrivée ! Mon fils a adoré les tartines de pain beurre, le chocolat et le coca remis au ravitaillement de fin de courses. La relève est en marche !

Grand merci à Paméla pour m’avoir permis de réaliser ce marathon. Le dernier qui manquait à mon palmarès 2012.

Merci aussi à Valentin, mon plus beau soutien et à tous ceux qui m’ont encouragé au cours de ces 42km.

 

Le Défi marathons 2012 vient donc d’être réalisé !

 

N’oubliez pas d’aller visionner les photos du marathon dans l’onglet « Le Défi en images ».

 

Vendredi 23 novembre 2012

J-2 !

 

Demain samedi, je pars en direction de la Rochelle pour y courir mon 5ème marathon de l'année.

Celui-ci aura une autre saveur car je le réaliserais sous les encouragements de mon fils et de mes amis du club de l'ASCHU de Nantes.

Tout sera réuni, y compris la météo (si elle ne change pas), pour me surpasser et finir en beauté ce Défi marathons commencé voilà plus de 7 mois.

 

A très vite pour vous raconter ma course !

 

Tashi Delek !

Mardi 20 novembre 2012

J-5 pour le marathon de la Rochelle !

 

Ce soir dernier entrainement avec l'ASCHU de Nantes.

30 minutes d'échauffement et deux fois 1000m à allure marathon.

Un dernier petit footing jeudi soir de 30' et je serais fin prêt pour la distance mythique charentaise, dimanche 25 novembre, avec sa célèbre arrivée aux pieds des Tours... et sa cagette d'huitres !

lundi 12 novembre 2012

A défaut du marathon de New-York, c'est donc avec joie que je m'élancerais avec certains coureurs et coureuses de l'ASCHU de Nantes présents aux Etats Unis, sur la ligne de départ  du marathon de la Rochelle  le dimanche 25 novembre 2012 !!!

 

Je viens de réaliser à l'instant l'inscription.

 

Ce marathon viendra alors clôturer mon Défi Marathons 2012 au profit de l'association "Tibet-Les Enfants de l'Espoir".

Mardi 6 novembre 2012

21h, nous quittons l'Amérique, nous quittons les lumières, les paillettes de New-York sans avoir couru le marathon tant convoité. 

Le Tour Opérator nous remet symboliquement la médaille de marathonien. Médaille qui n'a pas la même saveur que celle d'après course... nous ne l'avons pas méritée !

 

Mais je suis certain de revenir tôt ou tard et cette fois je le ferais !

Dimanche 4 novembre 2012

A défaut de marathon, le groupe de l'ASCHU de Nantes a décidé de faire une sortie longue (2h30 environ) en longeant les rives de Manhattan en descend par East River (magnifiques vues sur les ponts Queens Midtown, Williamsburg Bridge, Manhattan Bridge, Brooklyn Bridge) et en remontant par Huson River ( vue sur la Statue de la Liberté), pour finir dans Central Park où sans le savoir, c'était donné rendez-vous des centaines voire des milliers de coureurs pour célèbrer à leur manière le marathon 2012.

Enorme émotion au moment où nous approchons la ligne d'arrivée...

Vendredi 2 novembre 2012

Il est 18h à New-York. Un ami vient de recevoir 2 sms lui annonçant l'annulation du Marathon !

Le groupe de coureurs avec lequel je me trouve, n'en revient pas. 

Ce n'est pas possible ! Depuis le début de la semaine, le maire de New-York n'arrête pas de dire que la marathon aura bien lieu...

Visiblement cela est dû à la population des sites les plus touchés par l'ouragan Sandy dont Staten Island, lieu de départ du marathon, qui menace de se mettre en barrage des coureurs si la course a lieu. Les risques de débordement et violence sont à prendre au sérieux.

 

Outre l'aspect humain mis en avant suite à cette terrible tempête (tout à fait respectable), il n'en demeure pas moins un aspect politique. Pour info, nous sommes à moins d'une semaine de l'élection présidentiel.

De plus, le fait d'annuler le marathon dès le début de la semaine, cela aurait fait un énorme manque à gagner pour l'hôtelerie, la restauration mais aussi l'intégralité des commerces New-Yorkais.

 

Quoi qu'il en soit, en quarante ans cela sera la première fois que le Marathon de New-York City est annulé ! Et cela 39h avant le départ de la course... 

 

Jeudi 1er novembre 2012

En ce premier jour new-yorkais, nous profitons de notre après-midi pour nous rendre au Village Marathon afin d'y retirer notre dossard.

Un tee-shirt orange (couleur du sponsor principal) à manches longues avec un logo représentant les principaux monuments de la ville, nous est offert.

Petite photo de groupe devant le poster géant du pont de Verrazano-Narrows, puis nous nous baladons dans les allées interminables d'Asics et autres stands présents.

 

Nosu y sommes, le départ est proche !

Mercredi 31 octobre 2012

7h25, l'avion décole de l'aéroport de Nantes. Direction Madrid.

 

Après une pause de près 9h dans la belle ville espagnole, nous reprenons les airs. Direction l'aéroport de JFK, non touché par la tempête contrairement à l'aéroport de la Guardia, totalement innondé et impraticable, occasionnant d'aiileurs l'annulation de nombreux vols au départ de Paris.

 

 21h, heure locale, nous arrivons sur le sol américain.

Une fois les formalités administratives américaines passées, place à la magie de New-York.

Ce soir et cela pour une semaine, nous prenons nos quartiers à Times Square !

 

Vendredi matin, nous irons faire un petit footing près de Central Park, histoire de derouler une dernière fois les jambes avant THE marathon !!!

Mardi 30 octobre 2012

J-5 !!! Eh oui, déjà !

 

Le marathon de New-york, le 5ème et dernier du Défi marathons 2012 au profit de l'association "Tibet-Les Enfants de l'Espoir", est prévu dimanche 4 novembre 2012.

 

Je dis bien prévu car au moment où j'écris ces mots, un violent ouragan nommé Sandy s'est abattu sur la côte Est des Etats Unis entraînant une montée des eaux de 4 mètres dans les rues de Manhattan, une explosion d'une centrale éléctrique mettant dans le noir des milliers de new-yorkais, mais aussi l'innondation des lignes de métro et malheureusement des victimes.

 

Le marathon semble maintenu pour le moment.

 

Les vols en direction de New-York ont tous été annulés aujourd'hui.

 

Demain, mercredi 31 octobre, mon vol est maintenu.

Départ à 7h20 de Nantes avec une escale à Madrid.

Nous arriverons à New-York vers 20h.

Je pars avec mes amis du club d'athlétisme de l'ASCHU de Nantes.

 

Au programme de cet avant marathon, sous toute réserve : 

- retrait des dossards jeudi matin

- footing dans Central Park vendredi matin pour se mettre dans l'ambiance.

 

Et bien entendu, balades dans les quartiers de New-York, visite de musées...  

 

Dimanche 4 novembre 2012, nous partirons dès 6h de notre hôtel pour rejoindre la ligne de départ sur l'île de Staten Island.

Je partirais sur la deuxième vague vers 10h05 heure locale.

Plus de 47 000 coureurs s'élanceront alors sur les 42,195km de la distance mythique.

 

A très bientôt pour vous raconter cette magnifique aventure.

 

Tashi Delek !

 

Dimanche 7 octobre 2012

Bienvenue chez les Gones ! Bienvenue au Pays des Bouchons Lyonnais !

 

Après deux marathons courus dans l’ouest, me voilà arrivé au nord du Sud Est de la France : Lyon.

Changement de décors pour ce quatrième marathon de l’année complètement urbain.

Au revoir campagnes bretonnes et normandes du printemps. La nature n’aura que peu de place dans le parcours du jour.

Arrivé vers 8h Place Bellecourt, je suis vite mis dans l’ambiance du marathon. Le Village se remplit tout doucement des 15 000 sportifs qui vont affronter  marathon, semi-marathon ou bien encore un 10km.

Après m’être débarrassé de mes affaires à la consigne, je m’octroie un petit café brioche généreusement offert par les partenaires. Pure gourmandise car avec la banane et le gatosport engloutis le matin même, ce n’est vraiment pas la faim.

Dominique Chauvelier, quadruple champion de France de Marathon, est présent et coordonne les meneurs d’allure portant fièrement leurs flammes de couleur.

 

Un petit échauffement et je rejoins vers 8h50 le deuxième sas de coureurs. J’aurais dû me placer plus loin de la ligne de départ avec un temps estimé à 4h10, mais comme les coureurs des trois courses sont mélangés, cela me parait un peu galère pour pouvoir courir à mon rythme avec une foule pas possible devant moi.

 

9h, le départ est donné. Deux minutes après environ, je passe la ligne de départ. Quelques Lyonnais se sont levés pour nous encourager soit de la rue soit de leur fenêtre.

Nous traversons la Saône en direction de Fourvière et de sa Basilique et tournons de suite après le pont sur notre droite pour suivre le quai Romain Rolland, puis les quais de Bondy, de Scize et de Chauveau. Nous retraversons la Saône par le pont du Général Koenig et reprenons par le quai st Vincent.

Passage par la place des Terreaux et son splendide Hôtel de Ville pour rejoindre les quais du Rhône. Nous abandonnons au passage les coureurs du 10km au niveau du Pont Morand.

Nous remontons les berges du Rhône en direction du Parc de la Tête d’Or que nous atteignons au 7ème kilomètres.

Et ce n’est pas moins de 8km qui nous attendent dans l’un des plus grands parcs de France où les coureurs n’en finissent pas de se croiser. Beau casse-tête des organisateurs pour trouver ce parcours.

Emeus et daims n’ont pas semblé dérangés par tous ces sportifs du « dimanche » où la couleur fluo est partie prenante aussi bien dans les tee-shirt qu’au niveau des chaussures.

Dans ce poumon de verdure, j’ai même vu un écureuil  qui a dû rapidement rejoindre son abri pour ne pas se voir piétiner. Clin d’œil à Central Park que j’aurais le plaisir de découvrir en novembre prochain ? Peut-être…

Puis nous revenons sur les bords du Rhône, repassons par le Pont Morand, traversons la place des Terreaux où le sponsor Powerade trône en mettre avec sa boisson énergisante.

Les coureurs du semi-marathon nous abandonnent alors à hauteur de la place de la République.

Il y a déjà beaucoup moins de coureurs, des espaces se créent. En effet de 15 000 au total, nous nous retrouvons maintenant à un peu plus de 900 marathoniens…

Nous rejoignons alors les quais de Saône que nous parcourons sur plus de 3km pour se rendre à la pointe de l’île.

Nous enjambons encore le Rhône par le pont Pasteur pour nous rendre au stade de Gerland au 30ème kilomètre.

Le plus dur reste à faire. Le mental va devoir prendre le relais car il faut à nouveau remonter les berges du Rhône pendant 10 kilomètres interminables, notamment l’aller-retour de 4km où nous croisons les marathoniens qui eux, en terminent.

Mon chrono m’indiquant que je peux passer sous la barre des 4h, je décide de tenir bon et de ne pas marcher même si j’en meurs d’envi.

J’emprunte le pont de l’université au kilomètre 41. La fin est proche.

Dernière difficulté avec une petite côte urbaine (passage sous un pont oblige) et c’est la dernière ligne droite. Plus que 300 mètres !

Je sors alors le drapeau tibétain de ma poche et le tend fièrement au dessus de ma tête sous les encouragements du public venu acclamer les marathonien.

Après 3h58 de course je termine les 42km195 du marathon de Lyon soit 1h30 après le premier de la course. A chacun son rythme et son plaisir.

 

Le temps était avec nous. Pas de pluie sur tout le parcours et une température assez douce.

Concernant les ravitaillements, il y avait des bananes, des quartiers d’oranges, pas de raisins de secs mais des pruneaux !!! Dangereux pour le transit …

Par contre, surprise à l’arrivée : pas de médaille souvenir ou autre objet !!! C’est mon premier marathon où les coureurs marathoniens repartent avec une simple collation aux couleurs des ravitaillements de la course (les restes ??? pruneaux, oranges, madeleines…), si on met de côté les barquettes de  taboulet…

Dommage, après 42km on est en droit d’espérer un petit « cadeau souvenir » …

 

Prochaine étape, New-York le 4 novembre !

 

N’oubliez pas d’aller visionner les photos dans l’onglet : Mon Défi en images !

 

A bientôt.

 

Vendredi 5 octobre 2012

J-2 !

 

Demain départ 7h05 de Nantes en TGV.

Direction Lyon, ville départ du 4ème marathon du Défi 2012.

Au programme de la journée, rendez-vous au village marathon pour le retrait du dossard n° 40250 sur la splendide Place Bellecourt. Visite de la ville.

 

Dimanche le départ aura lieu Place Bellecourt à 9h.

Durant cette course, j'aurais le plaisir de découvrir les plus beaux trésors de Lyon : le parc de la tête d’or, les berges du Rhône, les quais de Saône, les rues piétonnes, le Vieux Lyon .

Pour les footeux, il y aura aussi un passage par le Stade de Gerland.

 

Pour plus d'info sur ce marathon, n'hésitez pas à aller sur le site : http://www.runinlyon.com/

 

A bientôt !

Dimanche 30 septembre 2012

J-7 !

 

Le marathon de Lyon approche a grand pas ! 

Dernière semaine ou le rythme et la durée d'entrainement diminuent afin de garder suffisamment d'énergie pour dimanche 7 octobre 2012.

 

Tashi Delek à tous !

Jeudi 20 septembre 2012

Après un repos estival, me voilà de retour sur le Défi Marathon 2012.

 

Les entrainements avec l'ASCHU de Nantes ont repris début août et ont été agrémentés par diverses courses : 10 Miles de Lorient (56), Trail de la Pommeray (49), Trail des 4 guêts à la Chapelle Achard (85) et dernièrement le célèbre semi-marathon Auray-Vannes (56) réalisé en 1h49'. 

L'entrainement marathon touche bientôt à la fin. Les sorties longues (plus de 2h15) ont été réalisées. Encore quelques sorties de confort de prévu pour les 2 semaines à venir, le fond est là. 

 

Prochaine course du Défi : le Marathon de Lyon, le 7 octobre 2012 !

 

A bientôt.

Dimanche 10 juin 2012

Bienvenue en Normandie !


Avec au programme de ce troisième marathon pour le Défi et mon dixième personnel : Averses, pluie, crachin et vent ! Bref un temps à rester sous la couette !

 

C’est donc sous une petite pluie fine que j’ai quitté Caen vers 7h afin de rejoindre en car Courseulles sur Mer, lieu de départ de cette 25ème édition du marathon de la Liberté.

Afin de se protéger du vent et de la pluie, en compagnie de 3 autres coureurs, nous nous sommes réfugiés sous un porche d’immeuble. Plus d’1h30 d’attente debout à piétiner et échanger sur nos courses passées. C'est long...mais que faire d'autre ?

Au fur et mesure que l’heure de départ se rapprochait, la pluie redoublait de violence. Pas motivant de s’élancer sur 42km dans de telles conditions.

A 8h57, vraiment au dernier moment, j’ai rejoint la ligne de départ, histoire de ne pas trop me refroidir sous la pluie.

 

Malgré des conditions météo peu favorables, des petits groupes de personnes bien courageuses, étaient présentes pour nous encourager.

Sur 18 km le parcours empruntait la route en front de mer, passant par les villes de Bernières sur Mer, st Aubin sur Mer, Luc sur Mer, Lion sur Mer ou encore Ouistreham.

On pouvait apercevoir ici ou là des vestiges de la seconde guerre mondiale : blokkaus, chars, avions, barges de débarquement

Après quelques kilomètres de course, heureusement la pluie cessa. Ce sera alors une alternance de bruine passagère et d’accalmies.

 

Au 19ème km, nous avons quitté le bord de mer pour remonter un chemin de hallage pendant 7km. De grandes lignes droites en perspective.

Au Pegasus Bridge, lieu de départ du semi marathon, une foule de supporters nous attendait. Belle ambiance avec drapeaux et fanions !

Puis nous nous sommes enfoncé dans les terres traversant les villes de Bénouville, Biéville-Beuville, Perier sur le Dan, Cambes en Plaine, Epron pour rejoindre le Mémorial de Caen. Une très belle campagne aux champs de blé ou de fèves, avec aussi, ici ou là de très jolies bâtisses.


Si le premier semi s’est relativement bien passé (1h56), il n’en fut pas de même pour la seconde partie. Mes mollets commençaient à se durcir et j’avais les jambes de plus en plus lourdes.

De peur d’attraper des crampes, j’ai donc ralenti le pas. Puis le mental n’étant pas au mieux, j’ai senti le besoin d’alterner marche et course.

Comme quoi un marathon ce sont bien la tête et les jambes ! Et là la tête n'a pas joué son rôle au mieux...

 

Résultat, il m’aura fallu 4h15 pour franchir la ligne d’arrivée. C’est mieux qu’à Paris et au Mont st Michel, mais ayant fait moins de photos, météo oblige, j’aurais dû me rapprocher de mes 4h habituels.

C’est un beau marathon qui mériterait d’être parcourus sous un beau soleil… ;-)

 

Photos du marathon de Caen à visualiser dans l’onglet  "Mon défi en images".

 

Samedi 9 juin 2012

J-1 !

 

En route pour la  25ème édition du marathon de Caen, troisième marathon du Défi 2012 !!!

 

Ancré dans le top 10 des marathons français depuis sa création en 1988, le Marathon de la Liberté, parfois surnommé Marathon des Plages du Débarquement, souvent retenu comme le Marathon de Caen, possède l’un des plus beaux parcours en France. 
En côtoyant sur 42,195 km les lieux mythiques du Débarquement (Plages du DDay, Casino de Ouistreham, Pegasus Bridge...), le parcours maritime et champêtre prend un sens différent et rend le marathon, plus encore qu’à l’accoutumée, empreint de symboles et d’émotions.

 

En attendant de fouler la Normandie, direction le village marathon situé sur près du Mémorial de Caen pour y retirer le dossard n°206.

 

A très bientôt pour plus de commentaires et surtout des photos malgré une météo qui s'annonce capricieuse : pluie, vent et même orage dans l'après-midi...

 

De tout façon, il ne faudra pas que je tarde trop en route, dimanche 10 juin c'est jour d'élection ! ;-)

 

Tashidelek 

Jeudi 7 juin 2012

J-3 !

Trois comme le nième marathon que je vais réaliser au profit de l'association TIBET les Enfants de l'Espoir en cette année 2012.

 

Dimanche 10 juin, je m'élancerai sur la ligne de départ situé à Courseulles sur mer pour réaliser les 42 km du Marathon de la Liberté à Caen.

 

Après un semi-marathon aux Sables d'Olonne le 27 mai afin de maintenir le capital de fond (réalisé en 1h48) et des entrainements doux, le mental et les jambes sont encore bien présentes pour venir à bout de cette distance mythique.

 

A très bientôt pour le récit et les photos !

 

Tashi Delek à tous

Dimanche 13 mai 2012 : Marathon du Mont st Michel

Pour ce second marathon, le lever fut encore plus matinal : 5h !

Ayant passé la nuit à st Malo, ville où se déroulait la remise des dossards, il me fallait prendre une navette par autocar afin de se rendre à la ville de départ : Cancale.

Donc le temps de me préparer sans me stresser, de prendre mon déjeuner de marathonien et rejoindre les navettes pour 6h30, une grasse matinée était mal venue aujourd'hui.

 

Arrivée vers 7h20 à Cancale. Là une foule de coureurs arpentes les ruelles pour se rendre au port.
Le soleil est au rendez vous. La température est fraîche mais supportable et le vent est faible.
Petite balade dans les parcs à huitres avant d'aller déposer mes affaires au camion "consignes". je pourrais ainsi me changer à l'arrivée.
8h30, c'est le départ de cette magnifique course qui relie deux régions, la bretagne et la normandie.
Beaucoup d'encouragements sur tout le parcours, dans les villages (le Vivier sur Mer, Cherrueix, la Chapelle st Anne, les quatres salines), avec parfois de la musique bretonne, des bagads accompagnés de danseurs et danseuses en tenues traditionnelles, parfois de jeunes acordéonistes ou des moins jeunes... et toujours des groupes de musique brésiliennes aux rythmes entrainant qui vous relancent dans la course et vous donnent un coup de fouet !
Sans oublier bien entendu les drapeaux noirs et blancs omni présent.
On distingue le Mont st Michel depuis le début à Cancale, tout petit, à peine visible, masqué par la brume  matinale. Puis il grossit au fur et à mesure que l'on avance sur le parcours des 42km...
Ah on voit l'objectif à atteindre de loin... mais la route est longue.
Il y a parfois des longueurs interminables d'ailleurs, notamment entre les 25 et 37ème kilomètre, ainsi que les 4 derniers de ligne droite où l'on voit le Mont enfin à portée de main... enfin de pieds !
Comme quoi, ce marathon se mérite !
Si le vent était faible au départ, il n'a pas tardé à se lever pour se présenter toujours face aux coureurs, histoire de pimenter l'épreuve.
C'est donc sous un beau soleil de printemps mais avec un vent frais que le marathon s'est déroulé à l'occasion de cette quizième édition, nous privant ainsi de sensation de chaleur. Ce qui n'a pas été pour autant la meilleure des choses...
Car cela m'a rendu la tâche moins aisée que d'habitude.
Mal rafraichi au niveau de la tête, j'ai alors souffert au 31ème kilomètre : le célèbre mur quoi !
Ce coup de pompe qui vous coupe les jambes et vous dit de vous arrêter, de marcher...
Alors que j'étais sur une base de 4 heures arrivé à la moitié du parcours, j'ai ralenti considérablement mon rythme.
Une erreur de débutant ! Toujours se rafraichir la nuque, la tête et les cuisses.
Mais avec le vent frais, point de sensation de chaleur ! Et pourtant... 
Alors j'ai poursuivi ma course tranquillement, m'arrêtant pour prendre une photo, boire un peu d'eau tout en voyant le rocher se rapprocher.

Puis après un petit pont à Beauvoir (38ème kilomètre), c'est sous les encouragements chaleureux du public venu en nombre, que j'ai repris de l'énergie pour finir les derniers kilomètres.
Une fois cette dernière ligne droite interminable franchie, où se croisent les marathoniens "finishers" et ceux qui vont le devenir, place à l'arrivée.
Et là c'est monumental, le Mont st Michel s'offre enfin à vous !
D'autant que c'était la dernière fois que l'arrivée avait lieu ici. L'année prochaine, ce sera au barrage du Couesnon, quelques centaines de mètres en amont.
C'était un marathon rendu difficile pour moi à cause du vent et du soleil, mais à conseiller ne serait-ce que pour voir le Mont st Michel !
Il m'aura fallu 4h22, reportage photo inclus (voir onglet "mon défi en images").
Un grand merci à Béatrice qui m'a accompagné durant ce marathon. 
Ravitaillement : eau, banane, raisins secs... on ne change pas !

Samedi 12 mai 2012

J-1 !

 

Cet après-midi, direction st Malo pour le retrait du dossard 435 au village marathon.

 

Demain, lever matinal pour rejoindre Cancale (et sa falaise...;-) en car.

 

Départ de la 15ème édition du marathon du Mont st Michel à 8h30 ! 

Place alors à la deuxième épreuve du Défi marathons 2012 !!!

 

Tashi Delek à tous et à bientôt pour le récit et les photos.

 

 

 

 

Mardi 8 mai 2012

J-5 !


A peine 28 jours après le marathon de Paris que me voici déjà à la veille de celui du Mont st Michel... Le deuxième du Défi marathons 2012 !

 
Ce petit mois passé a été consacré tout d'abord à du repos (une semaine complète) puis à une reprise de l'entrainement tout en douceur. Sorties de 30 minutes jusqu'à 1h30 maxi deux à trois fois par semaine.

 

Disons que je me repose sur le fond du marathon de Paris et sur l'entrainement précédent.

Espèrons que cela soit suffisant pour affronter la deuxième étape. Mais cela aura eu au moins l'avantage de ne pas provoquer ni blessure ni une trop grosse fatigue, mettant alors un terme au Défi.

 

A très bientôt pour le récit et les photos.

 

Tashi delek de la Basse Normandie !

Dimanche 15 avril 2012 : Marathon de Paris

5h30. Le réveil sonne. Le jour du premier marathon est enfin arrivé. Le stress commence à monter, mais léger. La peur de ne pas finir. La peur de se blesser, de réveiller une vieille douleur au genou, au mollet...

J'ingurgite un petit déjeuner rapide mais suffisamment riche : un gatosport de chez Décathlon, une banane et un thé. 

Une bonne douche pour me réveiller et je me prépare pour la course : talc sur les pieds pour éviter les ampoules et les échauffements, massage des mollets et des cuisses à l'huile à base d'arnica pour préparer les muscles.

Puis j'enfile mon short, mes bas de contention pour éviter les crampes aux mollets, mon tee-shirt de course, ainsi qu'un jean et une polaire car il va falloir attendre encore quelques heures avant de rejoindre la ligne de départ. 

 

Départ de mon hôtel situé Porte d'Orléans vers 6h45 pour rejoindre les Champs Elysées en métro et y déposer mon bagage.

Curieusement, au fur et à mesure que nous nous rapprochons du lieu de départ de la course, j'ai l'impression que toutes les personnes présentes ont le même but aujourd'hui...Il est vrai que nous sommes dimanche et qu'il est à peine 7h !

 

Avant de rejoindre les vestiaires à consigne, je retire jean et polaire, prépare ma ceinture porte-bidons et pour l'occasion porte dossards : le dossard du marathon devant avec le numéro 44091 et le dossard "Eco runner" derrière, signalant au passage ma participation à courir proprement (jet des bouteilles et détritus dans les poubelles...).

Je plie ensuite mon drapeau tibétain pour en faire un bandeau que je noue autour de mon front et je mets mon coupe vent pour ne pas trop me refroidir. Ce matin il ne fait pas plus de 5°C et un vent qui vous glace le sang à chaque raffale.

 

Après le dépôt de sac, je me dirige tranquillement vers la ligne de départ. Il est 8h15.

Petite photo devant l'Arc de Triomphe pour immortaliser le moment, un verre de Powerade offert par une charmante hôtesse et j'arrive sur l'avenue noire de monde.

Le problème est que je me trouve à gauche dans le sens de la course, mais de l'autre côté de la grille et je ne vois pas d'entrées possibles. Ayant un dossard gris pour un temps de 4h15, je passe tour à tour les sas des 4h30, 4h15 et arrive à la hauteur des 4h où je vois enfin une ouverture.

 

8h35, départ du marathon handisport.

 

8h45, départ du marathon... 29 minutes d'attente et ce sera à mon tour de franchir enfin la ligne départ. Place à la course, au plaisir, au partage.

 

Et ce sera une fête durant tout le parcours avec des animations, de la musique à chaque coin de rue. Ca motive forcément. Le top ! Malgré une météo très fraîche avec quelques rayons de soleil (très timides), mais surtout pas de pluie ! Tant mieux !

 

Après une descente majestueuse sous les encouragements et les applaudissements du public venu en nombre, passage par la place de la concorde, où un certain président prépare son show pour une éventuelle réélection.

 

Lorsque j'arrive à l'Hôtel de ville, une vingtaine de tibétains brandissant des drapeaux viennent honorer ma participation. Quelle joie pour moi de les voir ici, un vrai bonheur et quelle pêche cela vous donne ! Incroyable !  

 

Puis direction Place de la Bastille : 5km viennent de s'écouler. Je cours tranquille, sans me presser. Pas d'objectif temps pour ce marathon. L'essentiel est de ne pas se blesser et compromettre la suite du défi.

 

Une grande boucle de 10km dans le bois de Vincennes avec passage devant le deuxième meeting de la journée en plein préparatifs, plus à gauche celui-là et visiblement plus festif car à mon passage ils faisaient les "balances" avec un son très créole ! Kassav peut-être ?

Vue imprenable aussi sur l'hippodrome de Vincennes. 10h30: Trop tôt pour les courses... de chevaux et les paris ! 

 

Retour par la place de la Bastille, puis passage devant la Cathédrale Notre Dame de Paris, côté rive droite. Là je retrouve mes amis tibétains. Petite photo pour immortaliser l'instant.

Ensuite le parcours longe la Seine, en passant sous des ponts, dans des tunnels.

 

Vues magnifique sur le Musée d'Orsay, la Tour Eiffel, le Trocadéro.

Puis après avoir longé les terrains de tennis de Rolland Garros, 8km dans le Bois de Boulogne... sous un air de samba mais sans les brésiliennes !

 

Au kilomètre 41, je retire mon bandeau, le déroule et brandis au dessus de ma tête le drapeau tibétain ainsi déployé, pour rendre hommage à Phurbu, présidente de l'association "TIBET-Les Enfants de l'Espoir" récemment disparue, ainsi qu'à tout un peuple privé de liberté. 

 

Et c'est enfin l'arrivée, (quoi déjà ?) sur l'Avenue Foch, soit après 4h24 de foulées sur l'asphalte parisien. Le passage de la ligne me fait drôle, je ne le voyais pas comme ça. Trop simple pour être vrai. 

 

Un très beau marathon avec un public chaleureux et des coureurs omnis présents sur tout le parcours. 

 

Ravitaillement : arrêt à tous les ravitaillements avec eau (33cl), morceaux de banane, raisins secs.

 

 

 

Photos reportage à visonner en page "Mon Défi en images"

Samedi 14 avril 2012

J-1 !

 

Départ de Nantes en direction de Paris pour le retrait du dossard 44091 au village Marathon du Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

 

Puis repos et pasta party avec Michel (merci Michel pour ton hospitalité).

 

Demain sera un grand jour et mon petit doigt me dit qu'il devrait y avoir des drapeaux tibétains sur le parcours ! ;-)

 

A bientôt.

 

Tashi Delek.

 

Mercredi 11 avril 2012

J-4 !

 

Le tee-shirt officiel du Défi Marathons 2012 est arrivé !!!

 

Vivement dimanche que je puisse l'honorer sur l'asphalte parisien. 

Lundi 9 avril 2012

J-6 !

 

Ce matin, dernier entrainement avant le marathon de Paris.

 

Dimanche prochain sera un grand jour... Le jour du premier marathon du Défi en faveur du peuple tibétain, notamment aux enfants.

 

Hommage aussi à Phurbu Dolma, Présidente de l'association "TIBET-les Enfants de l'Espoir", née à Lhassa au coeur du Tibet, qui s'est éteinte le 3 avril 2012 en Inde.

 

Elle était arrivée avec ses parents à Dharamsala en Inde au début des années soixante, où elle fit ses premiers pas. Ils furent parmi les premiers tibétains qui suivirent sa Sainteté le Dalaï Lama en exil en Inde. 

 

Après un parcours riche en Inde (Delhi, Pondichery) elle est venue s'installer en France. Elle créa l'association en 2006 à Nantes...


Le 31 décembre dernier, elle avait quitté la France, bien malade, mais si heureuse de retrouver sa famille à Kathmandu, au Népal. Hélas, sa santé s'est rapidement détériorée et elle a dû être transportée d'urgence à Delhi, où elle a été admise dans un hôpital, fin janvier et courant février. 

Elle est ensuite sortie de l'hôpital et a séjourné à la Tibetan Youth Hostel de Delhi où elle nous a quitté , très paisible, entourée de l'amour des siens.

 

Je dédie donc ce premier marathon à Phurbu qui m'a soutenu dans mon projet.

 

Tashi Delek !

 

Lundi 2 avril 2012

J-13 !

 

Le marathon de Paris est à portée de mains ou plutôt de pieds !

L'entrainement se doit d'être ralenti afin de ne pas trop se fatiguer et garder le bénéfice de ces deux mois passés à enchainer sorties longues, fractionné et sorties de confort.

 

Alors pour les dernières grandes sorties avant THE marathon, premier d'un Défi qui en compte 5, je suis allé allonger ma foulée sur le semi-marathon de St André des Eaux en Brière le 18 mars.

Très belle course composé de deux boucles où les grands vainqueurs de cette année furent deux licenciés du club de l'ASCHU de Nantes : Saïd EL FADIL et Abderahman CHMAITI CHMITI .

 

Et c'est hier à la Tranche sur mer en Vendée que j'ai effectué ma dernière sortie longue.

Un superbe trail de 26km, " les Galopades Tranchaises", à travers plages et forêts avec 996m de dénivelé ! 

Bon OK je vous l'accorde, c'est un peu beaucoup 15 jours avant un marathon.

Les dunes, le sable, le terrain très accidenté m'ont obligé à être prudent et raisonnable.

Du coup, il m'a fallu près de 3h pour effectuer le parcours...tranquillement en profitant de la météo clémente et des paysages qui m'étaient offerts.

Et ce n'est pas un poisson d'avril, même s'il y en avait ici où là sur les maillots des coureurs en ce premier jour du mois.

 

Je vous laisse aller visionner les photos sur l'onglet "Photos de course".

 

Maintenant les sorties vont devenir plus raisonnables...

 

Tashi Delek à tous et à très  bientôt !

 

Mercredi 29 février 2012

J-45 jours !!!

 

Eh oui, dans 45 jours je serais à Paris pour m'élancer sur mon premier marathon du Défi 2012.

L'entrainement devient plus sérieux avec au programme piscine et courses en fractionné en dehors des sorties longues mais plus cool.

 

Dans un peu plus de 15 jours, j'irai fouler la Brière aux portes de la Bretagne à l'occasion du semi marathon de st André des Eaux, en guise d'entraînement.

 

Les chaussures de runnings commencent à chauffer...

 

Jeudi 16 février 2012

Afin de terminer cette semaine forte en engagement, je salue l'équipementier Sobhi Sport Nantes qui vient appuyer mon Défi Marathons 2012 en m'offrant le maillot de course où figureront l'ensemble des sponsors et l'association TIBET-Les Enfants de l'Espoir !

 

Un grand MERCI à vous tous pour votre soutien :

 

- Ariane Sud Entreprendre

- Emotion Planet

- Hindi Saveurs des Indes

- la MGC

- la MIF 

- Sobhi Sport

 

N'hésitez pas à aller sur leur site via l'onglet "mes partenaires".

Mardi 14 février 2012

Le jour de la saint Valentin, Hindi Saveurs des Indes vient de s'associer au Défi Marathons 2012.

 

Le nouveau restaurant indien, situé au centre commercial Beaulieu à Nantes, devient donc le cinquième partenaire.

 

Merci à monsieur Sawhney qui, par ce sponsoring, souhaite partager la culture et la cuisine indienne. 

 

Jeudi 9 février 2012

Après Emotion Planet, la MGC et Ariane Sud Entreprendre, c'est au tour de la MIF, mutuelle spécialiste de l'épargne, de la prévoyance et de la retraite de s'associer au Défi marathons 2012.

Un grand merci à tous ces partenaires pour leur élan de générosité au profit des enfants tibétains.

 

N'hésitez pas à aller sur leur site via l'onglet "mes partenaires".

Dimanche 29 janvier 2012

Troisième partenaire du Défi Marathon 2012 : EMOTION PLANET, voyages à dimension humaine (pour adultes et familles avec enfants).

Qui mieux qu'un voyagiste comme Emotion Planet pouvait se porter partenaire d'une telle initiative ?

Lieux : Afrique, Amérique, Asie, Europe.

Les voyages proposés favorisent la rencontre avec les populations locales et offre un équilibre entre autonomie et accompagnement pour vous permettre de vous approprier votre voyage.

De la France au bout du Monde, un objectif les anime : placer l’Homme au coeur de nos séjours, vous et l’autochtone.

Thèmes « Peuples, nature et culture » – Petit groupe – Accompagnateur francophone – Rencontres – Tourisme équitable.

Important : A chaque voyage contracté en mentionnant "COUREUR D’ESPOIR", c'est 5% sur le prix du séjour donné à l'association "TIBET-Les Enfants de l'Espoir", mais aussi 5% de remise pour vous !)

Samedi 7 janvier 2012

L'année 2012 commence bien !

Le Défi Marathons 2012 vient de voir l'arrivée de son second partenaire officiel. Après Ariane Sud Entreprendre, voilà au tour de la Mutuelle MGC de soutenir ce projet sportif au profit des enfants tibétains. Grâce aux dons de ces partenaires, deux projets seront réalisés en Inde au Tibétan Childrens Village.

D'autres partenariats sont encours. Et vous ?

Merci pour votre soutien et tous mes voeux pour cette nouvelle année assurément sportive et humaine ! 

Samedi 3 décembre 2012

Les photos du Marathons de la Rochelle sont à voir sur l'onglet "Photos de courses".

 

A bientôt en 2012 !

Samedi 5 novembre 2011

Les photos du Trail urbain nantais de Chantenay et du semi-marathon de st Christophe du Ligneron en Vendée sont à visionner sur "Photos de courses".

 

Prochaine course, le Marathon de la Rochelle, le 27 novembre 2011 !

Mercredi 5 octobre 2011

Création du logo de l'association "Coureur d'Espoir" !   Voir page d'Accueil.

 

Un grand MERCI à Patrice A. ( www.aocommunication.fr).

 

Retrouvez moi en tenue de joggueur, dimanche à Nantes à l'occasion des Foulées du TRAM : départ THOUARE, arrivée cours des 50 otages à Nantes !

Dimanche 25 septembre 2011

Retrouvez  les photos de la course Paris-Versailles dans la rubrique : "Photos de Courses".

Mardi 20 septembre 2011

 

Retrouvez moi sur la course Paris-Versailles dimanche 25 septembre 2011.

Facile à reconnaitre je porterai comme à l'accoutumé mon tee-shirt blanc aux couleurs du logo de l'Association Tibet-Les Enfants de l'Espoir !

Petite nouveauté, j'aurai un bandana "tibétain" ;-) !

 

A bientôt

 Vendredi 9 septembre 2011 : Modification du choix d'un Marathon !

 

En octobre 2012, j'irai voir les gones de Lyon !  ;-)

Dimanche 4 septembre : les photos des courses en 2011 aux couleurs de l'Asso "Tibet les Enfants de l'Espoir" sont arrivées ! 

Naissance le samedi 3 septembre 2011.

 

Souhaitons lui une belle et longue vie...

 

PS : pour les cadeaux de naissance n'hésitez pas à consulter la page "Comment participer à ce défi" et "la Boutique", merci.